top of page

Conseils du mois : Juillet

"Qui dort en juillet jusqu'au soleil levant, mourra pauvre finalement."

Le mois de juillet marque le début de l’été, des vacances, les longues heures de pré-lacement dans le hamac au bord de la piscine. Mais toutes ces activités, aussi joviales et plaisantes soient-elles, ne doivent pas vous faire oublier l’existence de votre potager qui finira par dépérir si vous l’abandonnez en si bon chemin.

Juillet est le mois du rendement, c’est à cette période que le fruit de vos efforts commence à devenir vraiment concret ! Mais qui dit rendement dit beaucoup de locataires dans un si petit espace. Pas de grands travaux en juillet mais une multitude de petites tâches "ménagères" pour maintenir l’équilibre de votre jardin.


_____


Jardiner avec la lune : que faire au jardin la deuxième quinzaine de Juillet Rien de plus naturel que de jardiner avec la lune ! Jours feuilles, jours racines, lune montante, descendante … suivez les influences lunaires pour vivre encore plus proche de la nature et jardiner en respectant l’environnement.


Du 14 au 19 le matin : Lune montante

Du 19 après midi au 31 : Lune descendante


Semer en lune montante.

Planter en lune descendante.

Bouturer et tailler en lune descendante.



Au mois de juillet, le potager se transforme en une véritable auberge espagnole. Des légumes de toutes sortes cohabitent, les uns s’en vont, les autres arrivent et certains sont en cours de voyage. C'est le mois idéal de la maintenance, il va falloir gérer tout ce petit monde et faire en sorte que chacun ait ce dont il a besoin. Pour la plupart d’entre eux un binage régulier sera de mise car les mauvaises herbes débarquées au jardin depuis juin ne sont pas prêtes à décamper sans que l’on ne leur donne un petit coup de binette au derrière. Il faudra également penser à arroser régulièrement, de préférence le soir pour éviter que l’eau ne s’évapore, et prenant soin de ne pas mouiller les feuilles pour éviter les maladies. Et pour que l’eau pénètre plus facilement, griffez la terre pour casser la croûte.

  • Butter : pommes de terre, haricots (dès que les premières feuilles sont bien développées).

  • Tailler : concombres, courgettes, tomates

  • Semer : carottes et radis (toujours en semant toutes les deux semaines pour une récolte régulière), laitues, choux, navets.

  • Pensez également à profiter d’une parcelle de jardin vide pour semer vos engrais verts.


Quand le mois de juillet arrive, les pieds de tomates ont beaucoup grandi, il est donc nécessaire de vérifier que les tuteurs sont suffisamment grands et solides pour les soutenir, d’autant plus qu’ils courberont plus facilement avec le poids des fruits. Si vous surprenez l’apparition de gourmands, pincez-les immédiatement (nous parlons bien entendu des gourmands botaniques, inutile de sanctionner la première main s’approchant de vos tomates cerises). Pour obtenir des têtes d'artichaud bien grosses et tendres, vous pouvez inciser l’artichaut juste en dessous de sa tête, et y insérer un crayon. Mais heureusement, votre travail sera largement compensé puisque vous pourrez d’ors et déjà récolter et déguster vos carottes, petits pois, radis, ail et laitues.


__________________________________________________

Juillet Août attention à vos pelouses.

  • Pour commencer, ne pas se baser sur le temps qu'il fait pour savoir quand tondre, fiez-vous à l'aspect de la pelouse. Pour une bonne tonte, 5 règles sont à respecter.

  • Tondre par temps sec.

  • Ne pas se laisser déborder par la hauteur de l'herbe. La tondeuse ne doit pas tondre plus d'1/3 de la hauteur totale. Dans le cas contraire, tondre en plusieurs, en réduisant petit à petit la hauteur de coupe.

  • Compter 3 tontes tous les 15 jours en période végétative.

  • Scarifier la pelouse à la sortie du printemps ou en automne pou éviter la mousse.

  • Utiliser une tondeuse mulcheuse, qui broie l'herbe et la plaque sur le sol plutôt que de l'aspirer. La seule contrainte est de tondre souvent et par temps sec car le mulching ne fonctionne sur l'herbe haute.

Le mulching permet de ne pas ramasser le gazon. Il fertilise le sol, et limite la prolifération de la mousse. Préférez, cette technique des lors de l’apparition des fortes chaleur afin de ne pas assécher votre gazon.

Votre gazon peut griller à cause du soleil, de la sécheresse ou encore d'un gazon tondu trop ras. Si vous avez un chien, son urine peut également assécher le gazon. Un apport d'engrais sur une période sèche peut aussi faire cet effet.

La solution est de laisser le trèfle présent sur la pelouse qui grâce à ses nodosités qui fixe l'azote du sol, va bien supporter le soleil. Ses fleurs blanches sont fécondées par les abeilles et les graines vont se disséminer tout autour et protégeront votre gazon l'année suivante.

  • Ne pas tondre la pelouse trop court.

  • Laisser également l'herbe tondue par dessus.

  • Arroser avec une pluie fine, le matin ou le soir.

  • Si votre pelouse a plus de deux ans, le retour de la pluie lui redonnera ses couleurs.

  • Si elle a moins d'un an, il faudra attendre l'arrière saison pour faire un nouveau semis de gazon.


Posts récents

Voir tout

Комментарии


bottom of page